That’SS her master plan

THAT’SS HER

Voici une brève que j’ai placée dans mon livre À demain (fermé le WE). Ce n’est certainement pas ni la plus fine ni la plus drôle de celles que l’on peut y découvrir. Mais il faut reconnaître que celle qui dans cette brève fait les frais de mon apparent pachydermisme n’était ni drôle ni fine.

REMEMBER BOBBY SANDS HIS FRIENDS AND BELGRANO

Une élève me raconta ses rapports délicats avec une meneuse de secte qui avançait sous le masque facilitant des pratiques chinoises. Alors que cette gourou venait de lui asséner une évaluation définitive – donc infondée – elle m’avoua s’être dit « Et bien toi ma salope tu vas voir…. » J’étais à cette époque en train de plancher sur l’évocation écrite du mot oral de Margareth Thatcher qui est habituellement rapporté ainsi, « A crime is a crime », alors qu’à l’époque elle dit en réalité, « Crime is crime is crime ! It is not political, it is crime » (Cf.Bobby Sands). N’y voyez alors rien de politique, mais Thatcher, comme salope des salopes des salopes…fut plus reiniste que la reine ! (Cf. Le Général Belgrano*)

Et en plus elle n’est pas morte.

* Autant l’homme (il dit qu’il préférait être le fils de sa patrie – en redistribuant les richesses qu’on lui avait donné en remerciement de ses actes, plutôt que son père – en gardant pour lui les dites richesses) que le navire de guerre coulé durant la guerre des Malouines

MASTER PLAN – THE LIMINANAS