Présentation de tybolt.fr

 

Il s’agit de présenter ici en quelques lignes ce qu’en quelques clics vous n’aurez aucun mal à découvrir en parcourant mon site. Peinture, Psychanalyse, Taï Chi, Ecrits…, oui, bien sûr vous y accéderez, mais par delà ce qui se présentera à vous je pense qu’il vous sera facile d’en saisir la manne, l’ajout inédit d’une certaine valeur qui en fait le grain.
Dire cela serait pure prétention si ce n’était le cas de toujours. Je concèderais simplement qu’il n’a, très longtemps, pas été aisé pour moi de faire avec.

Cette valeur que j’évoque doucettement a un nom et ce nom est style.

Tout comme l’habit fait le moine, le style fait l’homme, mais à l’inverse vous noterez qu’il n’est au final accordé, à juste titre, qu’un crédit très relatif à l’homme qui veut « faire style… ».
Le présent site est somme toute un témoignage, celui de l’homme que je suis, de c’t’« il » qui en tous lieux désormais se supporte.
Le texte qui suit fut mon premier jet pour présenter mon travail. Il est accessible, je veux dire lisible d’un simple clic, mais pas visible de prime abord.
Comme attendu, par habitude, à la première lecture par un regard extérieur, il me fut dit qu’en me présentant ainsi j’étais dur avec ceux qui viendraient en visite. C’est ainsi. Il vient donc en second.

Mais n’en advient pas moins…

Présentation

En matière de présentation il s’agit avant tout de placer une première lettre, un premier mot. Claude-Michel Schönberg aurait dit Le premier pas… Et, pour pallier à l’angoisse d’un possible manque à dire, la bonne éducation fait florès de formules magiques dont se drapent en toutes circonstances les tenants éternels d’ « un tien (même vide) valant mieux que deux tu l’auras (possiblement pleins) ».

Le grain de ma bonne guise se fonde d’avoir pénétré mon angoisse pour y desceller ce qui la fomentait. Ce « qui » se posant comme quoi d’autre que le principe d’un mot mal placé ?! Et parlant de principe, se précise son empan : en toutes circonstances.

La circonstance désignant le principe, la présentation de tybolt.fr désigne l’origine de ce nom : un déplacement. Un déplacement, puisque, je le répète pour ceux qui l’ignorent, il y a une quinzaine d’années alors que je voulais appeler ce site thibaut.fr je découvrais que ce nom de domaine et toutes ses déclinaisons étaient déjà référencés. Je choisissais donc tybolt.fr en clin d’œil aux nombreuses « coquille » que les journalistes de mon époque « foot » faisaient sur mes nom et prénom.

La présentation de mon site se profile donc par l’introduction à son nom. Site qu’en une circonstance autre je relevais d’être avant tout un lieu.

Or, nous le savons tous, fantaisie de la langue, les noms propres peuvent être salis et les noms communs revêtent parfois des caractères singuliers. Alors, toujours dans le registre des glissements induits par la dérive du sens, constatons que tybolt.fr est un nom de domaine et qu’il ressort de la communauté, mais encore, que du commun de son domaine il prend pourtant à terme les traits caractéristiques du nom propre, de n’être ni traduisible ni conjugable.

C’est à ni rien comprendre vous dites-vous sans doute. Mais qui ne sais que c’est à la condition du « c’est à n’y rien comprendre » que se dénouent les pelotes les plus serrées ?

Ainsi, comme vous l’allez découvrir après l’avoir peut-être deviné, à l’instar de son nom, tybolt.fr est un lieu qui ne se traduit ni ne se conjugue.

Autrement dit, et donc enfin présenté, tybolt.fr est un corpus.

Le mien.

Jean-Thibaut Fouletier